LCB Parle du Provably Fair avec SOFTSWISS

81
November 29th, 2020
Retour LCB Parle du Provably Fair avec SOFTSWISS

Le thème du " Provably Fair " (prouvablement équitable) nous trotte dans la tête ces derniers temps. Nous avons déjà discuté avec SOFTSWISS, mais nous avons décidé de les contacter à nouveau pour examiner de plus près sa technologie PF. Elle nous a apporté un très bon éclairage et nous avons posé les questions pour lesquelles nous savons que vous souhaitez obtenir des réponses. Comment les joueurs peuvent-ils être sûrs que les résultats ne sont pas "truqués" ? Les chances ont-elles un rôle à jouer ? Qu'en est-il du RNG ? Lisez ce qui suit pour en savoir plus sur Bgaming, le fonctionnement de son système, les projets de SOFTSWISS, etc.

Q : Lors de notre interview en 2016, nous avions brièvement évoqué la technologie "Provably Fair" de SOFTSWISS. Cette fois-ci, nous aimerions approfondir un peu plus le sujet, car de plus en plus de joueurs sont curieux de savoir comment celle-ci fonctionne.

R : Absolument, nous aimerions beaucoup approfondir cette question. C'est toujours un plaisir de parler de ce que nous considérons vraiment comme un défi fondamental - que les joueurs fassent confiance aux jeux qu'ils aiment et auxquels ils choisissent de jouer. À cet égard, nous avons fait de notre mieux pour que notre fonctionnalité Provably Fair (PF) soit bien documentée et compréhensible non seulement pour les développeurs comme nous, mais également pour les joueurs. Nous reconnaissons cependant que les joueurs rencontrent encore des difficultés avec la technologie PF. Ce n'est pas nécessairement à cause de sa complexité. De nombreux utilisateurs aiment simplement jouer à des jeux sans savoir comment ils sont réalisés. Mais pour expliquer PF, il est nécessaire d’expliquer la structure d'un jeu de casino, c'est-à-dire comment il a été conçu d'un point de vue technique. Nous nous en tenons donc à la méthode que nous avons créée et à la description que nous maintenons pour PF dans son format le plus simple.

Q : Le système Provably Fair a-t-il quelque chose à voir avec les probabilités ?

R : Non, ce n'est pas tout à fait comme ça que ça fonctionne. Notre système PF n'affecte en rien les performances du jeu, et les chances des joueurs de gagner restent intactes. En d'autres termes, et c'est une chose importante à comprendre, PF ne vérifie pas le taux de gain théorique du jeu - il confirme que tous les résultats du jeu ont été générés au hasard, sans aucune partialité envers le joueur et ses actions.

Q : Un système PF peut-il être différent d'un autre ? Y a-t-il des différences entre le système SOFTSWISS et les autres systèmes disponibles sur le marché ?

R : Les systèmes PF ont une longue histoire. Avant que les cryptomonnaies ne deviennent populaires, chaque casino en ligne s'efforçait de créer ses propres jeux pour pallier le manque de contenu pour ce type de jeux sur le marché. À l'époque, l'idée générale était de générer des milliers de résultats de jeux par heure et de les publier tous dans des archives protégées par un mot de passe. Les utilisateurs pouvaient jouer, se souvenir des identifiants des tours joués et ensuite, à la fin de chaque heure, lorsque le mot de passe dans les archives devenait public, ils pouvaient vérifier ces jeux pour s'assurer que les résultats étaient connus avant la partie proprement dite. Plus tard, nous sommes passés au Control Fair, une série de chiffres générée par le casino et hachée à l'aide de l'algorithme md5.

Lorsque les cryptomonnaies ont gagné en popularité, un certain nombre de sites web, pour la plupart non autorisés et non certifiés, ont vu le jour et ont commencé à proposer des jeux permettant de jouer avec des cryptomonnaies. Beaucoup d'entre eux ont fourni des contrôles PF techniquement simples qui, au début, comportaient deux nombres - le " seed du serveur " et le " seed du client " - générés respectivement par le serveur et le joueur avant que les mises ne soient placées. Lorsque le joueur plaçait sa mise, le Pseudo-RNG utilisait ces deux numéros pour générer le résultat. Par conséquent, le " seed du client " affectait directement le résultat du jeu, même si c'était de manière imprévisible. Cette méthode est bonne, car elle permet de prouver l'équité, mais elle n'est pas encore très claire pour les joueurs.

Nous, en revanche, nous voulions faire en sorte que notre PF soit différent par rapport à celui qui était disponible sur le marché et, naturellement, nous voulions nous démarquer. Nous nous sommes donc éloignés de la méthode purement technique et avons présenté une solution transparente et simple à utiliser pour les joueurs et en pensant aux joueurs. Cette méthode a permis d'accumuler les meilleures fonctionnalités des deux mentionnées ci-dessus. Voici comment cela fonctionne : nous générons le résultat du jeu avant le déroulement réel du jeu et nous l'appelons Résultat. Pour chaque jeu, nous générons une chaîne aléatoire appelée Secret, car nous ne pouvons pas simplement montrer le résultat au joueur - sinon, tout cela n'aura aucun sens. Ensuite, toutes les données sont hachées et le Hachage qui est égal au Résultat + le Secret est transmis au joueur. Le hachage consiste à générer une série de symboles à partir de n'importe quelle donnée. Dans ce cas, la restauration des données initiales est impossible. La fonction de hachage garantit que le résultat sera toujours identique pour une seule et même entrée. Une fois qu'il y a plusieurs entrées, il est peu probable que les résultats soient identiques. Nous utilisons le sha256 - un algorithme connu et fiable. Ainsi, lorsque nous disons que les données sont hachées, nous entendons qu'il y a une chaîne de symboles générée à partir des données du Résultat et du Secret. Le joueur a le choix de créer un seed ou de le faire présélectionner par le système - nous l'appelons le seed du Client. Au moment du jeu, nous prenons le seed du client et l'appliquons au résultat. Une fois le jeu terminé, nous transmettons au joueur le Résultat + le Secret et le Résultat final. En utilisant toutes les données de la technologie PF, l'utilisateur peut vérifier l'équité du jeu. Si cela ne semble toujours pas clair, nous pouvons également ajouter un support visuel.

Q : Comment les joueurs savent-ils que le résultat le plus favorable de la maison n'est pas celui qui a été sélectionné ?

R : Nous avons donc dit précédemment que nous connaissons le résultat du jeu avant l'étape du placement des paris. Mais que se passe-t-il si nous générons délibérément ce résultat pour qu'un joueur perde toujours - par exemple, si un croupier obtient toujours un Blackjack ? Il est raisonnable de se poser la question. Pour y répondre, nous devons revenir sur le terme " Seed du Client " que vous connaissez déjà. Ce terme nous indique que le joueur peut modifier le résultat en choisissant un nombre quelconque que nous appliquons à un résultat prégénéré - le Résultat. L'application du seed du client au résultat est différente selon le type de jeu : couper un jeu de cartes, faire défiler des rouleaux dans les machines à sous. Le joueur n'a pas de difficulté technique à comprendre cet aspect équitable du jeu. Dans la mesure où le résultat du jeu est aléatoire, le seed du client peut également être considéré comme une valeur aléatoire, car celui-ci n'affecte pas les chances du joueur. En se basant sur l'exemple du jeu de cartes, le joueur peut voir quel jeu de cartes a été généré avant le début de la partie, comment le jeu a été coupé à l'aide du numéro que le joueur a choisi comme seed et comment la carte a été distribuée en fonction des règles du jeu.

Q : Quels sont les facteurs qui rassurent les joueurs sur le fait que les résultats sont générés de manière aléatoire au moment exact où un pari est placé ?

R : Les joueurs sont surtout préoccupés par le fait que le casino triche et que le résultat du jeu est affecté par le pari effectué, par exemple le joueur parie sur le noir et le casino malhonnête montre le rouge. Eh bien, cette préoccupation concerne également les autorités locales et les bureaux des finances, si bien les activités d'un casino sont soumises à une réglementation parfois très stricte. Heureusement, il existe toute une série de bureaux de licence et de certification auxquels les fournisseurs de jeux peuvent s'adresser. Actuellement, l'équité de nos jeux est certifiée par les laboratoires iTechlabs et BMM. Et pour en revenir à notre technologie PF, nous générons le résultat avant le jeu. Désormais, grâce à la visualisation et à la description ci-dessus, le joueur peut facilement vérifier que le jeu est équitable.

Q : Le système PF remplace-t-il le RNG ou est-il utilisé conjointement avec ce dernier ?

R : Le PF est utilisé avec le RNG. Résumons : le résultat est généré avant le placement du pari avec l'utilisation du RNG. Au moment où le pari est placé, le joueur nous envoie un seed, que nous prenons et ajoutons au résultat généré - en coupant le jeu de cartes par exemple - et nous transmettons cette information au jeu pour que le joueur puisse vérifier l'équité du résultat.

Q : La technologie PF peut-elle être appliquée aux jeux de n'importe quel fournisseur ?

R : Il s'agit d'un système utilisé par le fournisseur, dans notre cas Bgaming. Si vous nous demandiez si un autre fournisseur de jeux peut appliquer notre méthode au PF, la réponse serait oui, il peut. Notre PF repose sur la transparence et consiste à expliquer aux joueurs comment vérifier l'équité des jeux. Nous partageons ouvertement les informations sur la façon dont il est conçu avec nos concurrents en le décrivant sur notre site web.

Q : Quelles sont les nouvelles concernant SOFTSWISS en général ? Des révélations sont-elles prévues pour cette année ?

R : Récemment, l'équipe de SOFTSWISS s'est employée à étendre le périmètre géographique de son offre. Bgaming vient d'être intégré à Jackpot.de, une plateforme allemande de casinos sociaux extrêmement populaire et ses marques exclusives MyJackpot.com, VeraVegas.com et Merkur24.com. Le casino social se profile comme une nouvelle perspective. Nous accordons une attention particulière aux marchés nationaux réglementés, c'est pourquoi la récente certification pour la Roumanie dans le cadre de la réglementation de l'ONJN constitue l'une des étapes vers la diffusion mondiale de nos jeux.

La Scandinavie a toujours été un marché important pour nous, c'est pourquoi nous avons demandé une licence pour la Suède ; celle-ci arrivera en 2019 et sera l'une des premières à offrir aux joueurs suédois la possibilité de jouer à tous moments dans les casinos SOFTSWISS.

Des nouvelles encore plus intéressantes sont à venir. Restez donc connectés.

“C'est toujours un plaisir de parler de ce que nous considérons vraiment comme un défi fondamental”

Retour aux articles
Play at US friendly Bovada now!

Rechercher

Résultats de la recherche

Choisir la langue

Français Français

Ne plus afficher ce message

Partager sur Facebook

Partager sur Twitter

Partager